08 Sep 2014

Deux Français détenus arbitrairement au Yémen depuis le mois de mai

communiqué yemen

 

Depuis mai 2014, deux français, originaires de la région lyonnaise, sont détenus arbitrairement au Yémen, où ils vivaient depuis de nombreuses années avec leur épouse et leurs enfants.

Leur avocat, Maitre Jean-Marc FLORAND, du barreau de PARIS, s’est immédiatement rapproché du Ministère français des Affaires étrangères, pour obtenir tous les renseignements nécessaires concernant leur situation au Yémen et connaitre les actions que comptait mener la France, pour obtenir leur libération, et si nécessaire, leur retour en France.

Il a sollicité pour ce faire un rendez-vous au Ministère.

A ce jour, malgré de nombreux appels téléphoniques et courriers, aucune réponse ne lui a été faite et aucun rendez-vous n’a été accordé.

Les familles des deux français et leur avocat, ne comprennent pas ce silence et l’absence de tout contact officiel depuis près de 4 mois.

Cette situation est insupportable humainement pour les familles, qui ne peuvent que constater qu’il y a des français détenus à l’étranger, dont le sort est suivi de très près par les autorités françaises et d’autres qui, objectivement, ne suscitent pas un grand intérêt.

Les familles n’osent croire que cette situation soit due à leur confession musulmane.

Cette situation est en tout cas, objectivement contrairement aux valeurs essentielles revendiquées par la République Française.