12 Jan 2009

Accusé de viol, il espère la révision de son procès

Le Parisien


FAITS DIVERS, lundi 12 janvier 2009, p. 14

Accusé de viol, il espère la révision de son procès

V.B.

 

ALORS QU’ELLE n’avait que 14 ans, elle avait accusé son père d’avoir abusé d’elle. Trois ans plus tard, Virginie Madeira était revenue sur ses déclarations avant de raconter dans un livre – « J’ai menti » (Editions Stock) – pourquoi elle avait porté à tort ces accusations de viol. Condamné en 2001 à douze ans de réclusion, Antonio Madeira, 56 ans, se bat depuis les rétractions de sa fille pour faire reconnaître son innocence. La commission de révision des condamnations pénales se prononce aujourd’hui sur la demande de révision de son procès, soutenue par ses avocats Jean-Marc Florand et Mickaël Doulikian. Le 24 novembre, lors de l’examen de la requête à huis clos, le représentant du parquet général s’était opposé à la révision, estimant que les rétractions de la jeune fille n’étaient pas « forcément crédibles » d’autant que le condamné a reconnu un temps les faits qui lui étaient reprochés. Si en dépit de ces réquisitions la commission fait droit à la demande d’Antonio Madeira, il reviendra à la Cour de révision d’ordonner ou non un nouveau procès.

 

© 2009 Le Parisien. Tous droits réservés.